Publié le
Vendredi 7 juin 2013

Les stimulateurs de défense des plantes arrivent sur le marché

Alors que le réseau mixte technologique Elicitra, organise un colloque les 13 et 14 juin à Avignon sur les stimulateurs des défenses des plantes, la société Goëmar propose des visites d'essais où ces produits ont été utilisés. On entend par stimulateur de défense des plantes, des molécules employées pour la protection des plantes mais qui n'ont pas d'action directe sur les organismes pathogènes (champignons ou bactéries). Elles stimulent préventivement les mécanismes de défense des plantes, comme dans le cas d'un vaccin. Contrairement à une idée répandue, le cas général est la résistance de la plante cultivée grâce à ses mécanismes de défense. Mais quand les conditions sont favorables à la maladie, le champignon parvient à surmonter les défenses de la plante. La stimulation de ces défenses avant l'attaque constitue donc une alternative très intéressante dans le cadre de la réduction des phytosanitaires. Goëmar commercialise une molécule de ce type.


Comme un vaccin



“Nous commercialisons un produit en arboriculture et un produit utilisable sur céréales (blé, orge d'hiver et orge de printemps,” explique Nicolas Lemonier, de la société Goëmar. “Notre produit, appelé “Vacci-plante”, est extrait d'une algue (Laminaria digitata). Il s'utilise à la dose de 0,5 l/ha. Nous l'avons testé dans un réseau d'essais en comparaison d'un traitement T1 sur blé et orge et la demi-dose de ce traitement avec vacci-plant.” L'action n'est pas spécifique et la stimulation des défenses de la plante répond à de nombreuses maladies. Mais la première ciblée, est bien sûr la septoriose. Dans les essais, Goëmar présente également “l'Apetizer”, un stimulateur de l'absorption qui améliore la nutrition des plantes.



Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche