Publié le
Jeudi 15 octobre 2020

Les prairies associées sont capables de durer et de conserver leur taux de protéines

Selon l’étude PERPeT, menée depuis 2016, des parcelles de six ans et plus peuvent fournir plus de 10/t MS/ha. Elle indique...
Selon l’étude PERPeT, menée depuis 2016, des parcelles de six ans et plus peuvent fournir plus de 10/t MS/ha. Elle indique aussi qu'un quart des éleveurs suivis lance la saison de pâturage en janvier.
Article réservé aux abonnés

Comment prolonger la productivité des prairies semées en association légumineuses-graminées ? Quatorze partenaires techniques se sont penchés sur la question depuis 2016, à travers l'étude PERPeT. Les relevés ont été réalisés sur 87 fermes de Bretagne et Pays de la Loire du Réseau agriculture durable : la productivité moyenne des parcelles suivies se situe à 7 t MS par hectare.

On le savait : "Une prairie coûte de moins en moins cher en vieillissant." Mais combien d’années est-elle suffisamment productive ? Quatre ans ? Cinq ans ? Ou beaucoup plus ?

Une production sur l'année

L’étude PERPeT tire ses résultats de deux historiques : 35 prairies âgées de 6 à 25 ans en 2016, et 80 autres de 2-3 ans. "Surprise !" Un quart peut fournir 8-9 t MS, et certaines peuvent même produire 10 t MS "six ans après leur implantation". Un tiers des...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 16 octobre 2020 - N° 42
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche