Publié le
Lundi 20 avril 2020

Les panneaux solaires thermiques n’ont pas dit leur dernier mot

Pour une salle de traite moyenne, 4 m2 de panneaux suffisent pour couvrir plus de la moitié des besoins annuels. (photo Johanna Herrera, GIE élevage de Bretagne)
Pour une salle de traite moyenne, 4 m2 de panneaux suffisent pour couvrir plus de la moitié des besoins annuels. (photo Johanna Herrera, GIE élevage de Bretagne)
Article réservé aux abonnés

En veaux de boucherie, mais aussi pour une salle de traite, le chauffe-eau solaire permet de réaliser des économies importantes. Les panneaux thermiques sont beaucoup plus efficients que les panneaux photovoltaïques, pour le chauffage de l’eau.

On les avait un peu oubliés depuis des années que le photovoltaïque suscitait l’engouement. Pourtant, les panneaux solaires thermiques, technologie bien plus ancienne, sont une solution très pertinente et rentable pour chauffer l’eau des bâtiments.

Contrairement au photovoltaïque qui consiste à produire de l’électricité à partir des rayonnements solaires, le thermique fabrique de l’eau chaude grâce à la chaleur du soleil. “Le rendement est meilleur qu’en passant par l’électricité”, commente Joanna Herrera, chargée de mission programme...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 24 avril 2020 - N° 17
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche