Publié le
Vendredi 31 juillet 2015

Les ministres confirment la restructuration de la dette

Pendant les manifestations, les réunions ministérielles se poursuivent. Le 28  juillet, Michel Sapin, ministre des Finances, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, ont confirmé la restructuration de la dette des élevages en difficulté. Ils prévoient “une modulation de l’allongement” de ces prêts afin de “baisser les annuités”, selon Stéphane Le Foll. Pour les jeunes agriculteurs et jeunes entrepreneurs, la possibilité de “reporter une annuité en fin de tableau” sera envisagée, en fonction de leurs investissements de départ.

Le dispositif de garantie bancaire de la Banque publique d’investissement sera également “mis en place cette semaine”, annonce Emmanuel Macron. Les ministres s’appuient “sur les cellules d’urgences départementales”, qui évalueront au cas par cas la situation de chaque exploitation.

Stéphane Le Foll a rappelé que la crise de l’élevage est avant tout “une crise de marché” qui “a des conséquences sur les capacités de remboursement de prêt des éleveurs. Nous ne voulons pas faire de prêts bonifiés qui devront être remboursés au bout de cinq ans.[…] Nous voulons restructurer les prêts dans les exploitations les plus fragiles”. Michel Sapin observe de son côté que ces dispositions visent à faire passer “le cap difficile” de septembre, octobre, novembre. Quant à Emmanuel Macron, il voit dans ce plan de soutien “une réponse rapide, pragmatique et durable”.

Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
3 juillet 2020 - N° 27
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche