Publié le
Vendredi 23 septembre 2016

Les Départements interpellent l'Etat avant leur congrès

Amputés de 4 milliards d'euros entre 2014 et et 2017 (-32%), les Départements se sont mobilisés cette semaine à l'appel de l'assemblée des départements de France (ADF).

A quelques jours du 86e congrès de l'ADF, du 5 au 7 octobre à Poitiers, le président Dominique Bussereau a invité chaque conseil à dénoncer le retrait de l'Etat. "Les charges et les dépenses obligatoires financées pour le compte de l'Etat par les Départements représentent en dix ans 55 milliards d'euros." Ces collectivités craignent de ne plus pouvoir assurer le paiement du RSA, l'entretien régulier des infrastructures (routes, collèges), ou encore les services aux personnes (petite enfance, aide à domicile). En Mayenne, vingt conseillers se sont symboliquement réunis lundi à la préfecture de Laval. Ils ont échangé vingt minutes avec le préfet. "150 millions d'euros cumulés de manque à gagner ont été identifiés depuis 2014", illustre Olivier Richefou, le président du conseil départemental. Dans une lettre adressée au préfet, il lui demande de "demander au Premier ministre qu'il puisse réaffirmer la place du Département dans notre architecture républicaine et proposer des solutions pérennes et équitables lui évitant la submersion budgétaire".

Voir plus

Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche