Publié le
Vendredi 14 octobre 2016

Les Cidres de Loire misent sur les jeunes

Le cidre multiplie les innovations pour capter un public plus jeune, explique Denis Rouland, le président des Cidre de Loire, chez lui à Andouillé (Mayenne), tandis que la récolte démarre.
Le cidre multiplie les innovations pour capter un public plus jeune, explique Denis Rouland, le président des Cidre de Loire, chez lui à Andouillé (Mayenne), tandis que la récolte démarre.

Les Cidres de Loire s’adressent de plus en plus aux jeunes : à la fois en tant que clients aussi aux futurs repreneurs des exploitations.

En septembre, “Les Cidres de Loire en goguette” ont investi le Bateau-Lavoir à Nantes pour faire découvrir aux citadins branchés la diversité des cidres, du plus traditionnel aux aromatisés. “La première consommation était offerte, chacun pouvait recommander derrière. Tous nos stocks ont été consommés !” se réjouit Denis Rouland, le président des Cidres de Loire.="text-align:>

Devant ce succès, l’opération sera renouvelée au printemps dans les autres villes de la région. Pour les producteurs de cidre, il s’agit de “capter de nouveaux consommateurs, un public plus jeune”. Réussir à se créer une place dans les boissons rafraîchissantes de bar à côté de la bière est un défi majeur.

Rémi Hagel




="text-align:>

Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
22 mai 2020 - N° 21
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche