Publié le
Jeudi 21 mai 2020

Les 2 500 pivoines du château de Sourches

Bénédicte de Foucault, spécialiste mondiale de la pivoine, aux petits soins avec ses protégées.
Bénédicte de Foucault, spécialiste mondiale de la pivoine, aux petits soins avec ses protégées.

Le conservatoire de la pivoine du château de Sourches à Saint-Symphorien (Sarthe) est le plus important au monde et des visiteurs du monde entier viennent les admirer. Il est né de la passion de Bénédicte de Foucaud pour ces fleurs. A son arrivée au château en 2001, elle s’est lancée dans quelques plantations, qui ont vite occupé toute la partie des douves... Visite.

Jean de Foucaud, Bourguignon, et son épouse Bénédicte acquièrent le château de Sourches en 2001. Entourée de 90 ha et d’un parc majestueux, la construction actuelle date du XVIIIe, sous Louis XV. Les douves sont conservées mais asséchées. L’architecture néoclassique en pierre de taille n’a pas été remaniée depuis la construction. Le château aura été propriété des grands prévôts des rois jusqu’à Louis XVI. Charles Marie de Pérusse des Cars, président de Sanders, transforme la ferme attenante en centre de recherche pour sa société en 1956. Le site servira pour les tournages de Francofonia en 2013, et de Mademoiselle de Joncquières sorti en 2018.

La pivoine, une plante capricieuse

Bénédicte de Foucaud installe ses premières pivoines en 2003. Conquise par cette plante qui met plusieurs années avant de fleurir et ne montre ses inflorescences que quelques semaines dans l’année, elle entreprend d’enrichir sa collection dans le potager près d’un pavillon du parc, mais les lapins et les sangliers l’obligent à chercher un endroit plus adéquat.

En 2009, elle installe 120 spécimens dans les douves du château, un lieu protégé des prédateurs mais aussi du gel, grâce à ses murs qui gardent la chaleur, et d'une situation à l’abri des vents dominants. Le sol des douves, bien que remanié par endroits, est argilo-calcaire et filtrant, ce qui convient bien aux pivoines.

Les pivoines sont soit herbacées et se multiplient par division des racines, soit arbustives et sont alors souvent issues d’un marcottage. Le croisement par fécondation forcée d’une herbacée et d’une arbustive est possible. Les graines mettent douze à dix-huit mois pour germer et les premières fleurs n'apparaîtront qu’après cinq à sept ans. La pivoine est une plante des zones tempérées, elle a besoin d’une période froide pour fleurir. Les fleurs sont simples, semi-double ou double et sont visibles d’avril à début juin.

Des variétés du monde entier

Bénédicte est antiquaire à Paris, elle devient rapidement le centre d’un réseau mondial de passionnés de pivoines. Des échanges avec des spécialistes chinois, japonais, américains et français vont lui permettre d’enrichir sa collection. En 2012, un ami chinois la convainc de l’ouvrir au public. Ce sera chose faite en 2015.

Actuellement, le conservatoire de la pivoine présente 2 500 variétés. Certains parterres à thème regroupent des variétés par obtenteur. Bénédicte de Foucaud a entrepris de multiplier certaines variétés dont le nombre de spécimens est mondialement limité. Elle a aussi commencé à rédiger une collection Comment découvrir les pivoines de Sourches. Le premier tome, Hommage aux poilus, présente des variétés créées par les peonistes (1) d’après la Grande Guerre. Les noms de variétés comme Verdun, Victoire de la Marne ou Madelon, viennent de cette époque. Le second illustre les créations de Nassos Daphnis, peintre et éleveur de pivoines mondialement réputé. Le tome III est consacré aux péonistes français. Un ouvrage reprenant des reproductions d’aquarelles réalisées sur une centaine de pivoines devrait bientôt voir le jour. Les aquarelles sont déjà en vente dans sa boutique.

Bénédicte de Foucault reçoit visiteurs et groupes sur réservations. Elle répond volontiers aux questions et conseille de se perdre dans le jardin avant de prendre des photos.

 

(1) Péoniste : créateur de Pivoine, néologisme qui vient de Paeonia qui est le genre auquel appartiennent les pivoines.

À noter

Visites jusqu’au 2 juin de 14 h à 18 h tous les jours sauf le mercredi. Tarif de l’entrée 6 €. Une vente de charité au profit de Leucémie espoir 72, prévue en mai, est reportée au 19 septembre. En 2021, un concours d’attelage et d’automobiles aura lieu les 26 et 27 juin. Un horticulteur propose aussi sur place des plants de pivoines.

Voir plus

Le journal
22 mai 2020 - N° 21
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche