Publié le
Vendredi 1 mars 2013

Les éleveurs attendaient un signal de Paris

Dans les allées du Salon de Paris, François Hollande a pu profiter d’une cote de popularité qui le fuit depuis son élection.

Force est de constater que sa personnalité séduit davantage que celle de son prédécesseur. Dans les faits, le Président est également attendu. Il le sait et annonce ainsi des “mesures” qu’il conviendra de préciser… Les éleveurs ont pourtant besoin d’y voir clair. Les producteurs de lait d’autant plus, avec cette incertitude liée à la suppression des quotas. Les différents scénarii élaborés laissent présager, à des degrés divers, une concentration à la fois des exploitations, des laiteries, mais aussi de la production dans le Grand -Ouest… Mais comme l’ont souligné les producteurs de porcs : effectuer des mises aux normes nécessite des investissements. Idem pour la “restructuration” des exploitations. Or, c’est le prix du lait qui accroche… Si elle n’est pas excusable, la colère fracassante qui a gagné le Finistère ces derniers jours est symptomatique.

Voir plus

Le journal
25 septembre 2020 - N° 39
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche