Publié le
Lundi 14 septembre 2020

Le sorgho sucrier BMR tire son épingle du jeu

La société Semental présente sa plateforme de variétés de sorghos sucriers BMR, sur une parcelle de la ferme expérimentale des Trinottières.
La société Semental présente sa plateforme de variétés de sorghos sucriers BMR, sur une parcelle de la ferme expérimentale des Trinottières.
Article réservé aux abonnés

Le sorgho, culture économe en intrants, valorise mieux l’eau que le maïs, en situation limitante. L’ensilage de sorgho est une réelle alternative au maïs ensilage dans des terres difficiles ou des parcelles peu ou non irriguées.

Mercredi 9 septembre, 10 heures, ferme expérimentale des Trinottières. Ils sont tous là, les étudiants en CS lait du Centre de formation, devant la plateforme sorgho du semencier Semental. Il faut dire qu’avec la succession des étés secs, le sorgho sucrier BMR monocoupe est une culture qui intéresse. Certains la pratiquent déjà chez leurs parents ou leur maître de stage. “Les variétés de sorgho ont beaucoup évolué ces dernières années”, présente Thomas Esnault, délégué régional Semental. L’objectif de la plateforme est de montrer le comportement de trois variétés, notamment face au manque d’eau.

Alors que le maïs a été semé le 8 avril, les sorghos ont été mis en terre le 6 mai, à raison de 178 000 pieds par hectare, avec un semoir à maïs équipé...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 11 septembre 2020 - N° 37
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
25 septembre 2020 - N° 39
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche