Publié le
Lundi 5 octobre 2020

Le ministère mène l’enquête pour actualiser le portrait de la Ferme France

Le recensement permet de connaître les productions des exploitations, avec la description des superficies cultivées et des cheptels présents, ainsi que les principaux facteurs de production mobilisés en agriculture.
Le recensement permet de connaître les productions des exploitations, avec la description des superficies cultivées et des cheptels présents, ainsi que les principaux facteurs de production mobilisés en agriculture.
Article réservé aux abonnés

Opération décennale européenne et obligatoire, le recensement agricole a été lancé le 1er octobre dans toute la France. Les données porteront sur environ 450 000 exploitations agricoles et pour la première fois, une grande partie des exploitants (350 000 exploitants) est invitée à répondre à un questionnaire via internet. Les résultats du recensement agricole 2020 seront rendus publics à partir de la fin de l’année 2021.

Nous avons besoin de recueillir des données précises pour observer les mutations de nos systèmes agricoles, mesurer l’importance de notre agriculture française au sein de l’Union européenne et déployer toutes les mesures nécessaires pour préparer l’agriculture de demain", explique Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture.

Toutes les exploitations agricoles sont invitées à répondre à ce recensement, apparu sous sa forme actuelle en 1955, aussi bien en France métropolitaine que dans les départements d’Outre-mer. Les exploitants dont l’activité agricole n’est pas l’activité principale...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 9 octobre 2020 - N° 41
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche