Publié le
Jeudi 25 juin 2020

Le cuivre, un oligo-élément à ne pas négliger en bovins et caprins, et encore plus en ovins

Article réservé aux abonnés

L'importance du cuivre dans l'organisme vient du fait qu'il intervient dans de nombreuses réactions enzymatiques :

- Dans la synthèse de myéline qui entoure le système nerveux,

- Dans l'utilisation de l'énergie dans la cellule,

- Dans le transport du fer dans le sang,

- Dans la synthèse des tissus : collagène et élastine de la peau, des os, des cartilages etc., kératine des poils et des sabots,

- Dans la synthèse de la mélanine : coloration noire des poils ou de la peau,

- Dans les phénomènes d'antioxydation et donc de l'immunité. Pour un élément trace comme disent les Anglo-saxons, c'est déjà pas...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 26 juin 2020 - N° 26
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
10 juillet 2020 - N° 28
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche