Publié le
Lundi 21 septembre 2020

Le Civam 72 veut nouer des partenariats autour de l’eau

Le Civam 72 a invité les acteurs sarthois de l’eau à une rencontre d’inter-connaissance, jeudi 10/septembre, au Gaec O fil de l’eau au Lude.
Le Civam 72 a invité les acteurs sarthois de l’eau à une rencontre d’inter-connaissance, jeudi 10/septembre, au Gaec O fil de l’eau au Lude.

Une demi-douzaine de pistes ont émergé dès la première rencontre entre Civam et acteurs sarthois de l’eau. Jeudi 10 septembre au Lude, une bonne dizaine de personnes impliquées dans la gestion de l’eau sont venues réfléchir à des projets communs, voire des partenariats, à construire avec le Civam 72.

L’association les avait invités à cette journée rencontre, assortie d’une visite d’exploitation, dans le cadre de la convention signée au niveau régional entre l’Agence de l’Eau et la fédération des Civam. L’Agence de l’Eau finance ces rencontres dans chaque département de la région. DDT, élus ou techniciens animateurs de plusieurs communautés de communes, Syndicat du bassin Sarthe Amont, etc., les profils étaient variés, avec une majorité de personnes qui découvraient le Civam. Outre la présentation des actions de l’association et les outils techniques, l’idée était surtout de réfléchir à des projets communs à construire.

Changer les pratiques

Une demi-douzaine de pistes ont été identifiées : de l’accompagnement aux changements de pratiques des agriculteurs à la sensibilisation des élus, de la valorisation des haies à la redynamisation du projet de ferme éducative sur le site des lacs de la Monnerie à la Flèche. “Pour une première édition, nous sommes vraiment contents du nombre de participants et de la teneur des échanges. Bien sûr, le fil rouge de la journée était l’eau, mais en sous-jacent il s’agit de changements de pratiques” constate Clothilde Viard, animatrice agriculture durable. “Nous avons déjà travaillé avec le Civam et il devrait y avoir de nouveaux projets” estime Eric Le Borgne (Sarthe Amont). Les deux structures ont en effet déjà collaboré sur un projet scolaire.

Du côté du pays Vallée de la Sarthe, Céline Bihel vient d’être embauchée pour mettre en place le PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) du Pays. “Il est très ambitieux et les enjeux autour de l’eau sont évidemment nombreux” constate celle qui arrive de l’Indre où elle travaillait pour le Civam… “C’est un plus d’avoir un parcours agricole pour mettre en œuvre ce PCAET.”

Yanne Boloh
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche