Publié le
Lundi 5 octobre 2020

Le chevreau à deux  euros ? Il est quand même mieux au resto

Le chef Jérôme Lebreton estime que la viande est même plus tendre que l’agneau.
Le chef Jérôme Lebreton estime que la viande est même plus tendre que l’agneau.
Article réservé aux abonnés

La viande de chevreau mâle est délaissée. Pour la troisième année, l’initiative Goatober veut la faire connaître auprès du public, en initiant une filière. Interbev Pays de la Loire s’y associe.

On a mis les petits plats dans les grands. La présentation est soignée, le plat savoureux. Jérôme Lebreton, le chef du restaurant l’Antiquaire, à Laval, a préparé de la viande de chevreau : un rôti rissolé et un parmentier aux noisettes, automne oblige… L’opération Goatober se déroule en octobre (goat : chèvre en anglais, et october : octobre). Les chevreaux naissent en février-mars. L’idée est de les engraisser jusqu’à six mois pour qu’ils atteignent 18-22 kg de carcasse, soit un standard plus acceptable pour les abattoirs, et ensuite, bien sûr, de les manger.

Car c’est bien le problème, expliqué à chaque édition de Goatober :...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 9 octobre 2020 - N° 41
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche