Publié le
Jeudi 23 février 2017

Le budget des chambres d'Agriculture passé au crible

La Cour des comptes, qui traque sans relâche le gaspillage de l’argent public, s’attaque au réseau des chambres d’Agriculture. Elle pointe du doigt des “outils de gestion insuffisants pour permettre un pilotage efficace des dépenses”. Financées principalement par l’impôt foncier, les subventions des collectivités et le produit des ventes des prestations, les Chambres sont invitées à mieux maîtriser leurs dépenses de fonctionnement. Une bascule s’est opérée en 2013 et 2014, quand leurs comptes ont fait apparaître des résultats négatifs. Depuis, malgré une stabilisation des charges, le déficit s’est creusé en raison de l’érosion des recettes. La Cour des comptes recommande de réduire le nombre d’élus en supprimant les collèges 4 (anciens exploitants) et 5 (groupements professionnels agricoles : Crédit Agricole, MSA et coopératives). Ces derniers ne sont “ni contributeurs au budget de fonctionnement des Chambres, ni bénéficiaires de leurs activités”. Si elle a bien compris le message, l’APCA défend un ancrage territorial et départemental des Chambres d’agriculture.

Christian Evon




Christian Evon

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche