Publié le
Lundi 12 octobre 2020

Le bonheur est au "paddock paradise"

Marie-Laure Moizard	: "Travailler dans le cheval ce n’était pas une évidence, je n’étais pas de ce milieu-là."
Marie-Laure Moizard : "Travailler dans le cheval ce n’était pas une évidence, je n’étais pas de ce milieu-là."
Article réservé aux abonnés

A Saint-Crespin-sur-Moine (Sèvremoine, Maine-et-Loire), entre Nantes et Cholet, Marie-Laure Moizard a créé une pension pour chevaux en “paddock paradise”. Elle aimerait développer une offre d’œnotourisme équestre.

A Vignes en selle, les chevaux ne se contentent pas de brouter l’herbe de leur pré, ils se baladent sur un circuit d’un kilomètre. La pension pour chevaux créée par Marie-Laure Moizard, est en “paddock paradise”, un concept inventé par l’américain Jaime Jackson. "Quand on met un cheval dans un pré, il baisse le nez, il broute, mais il ne se passe plus rien. En plus il peut développer des maladies liées à la prise de poids." "Le cheval est un animal grégaire, il se déplace énormément à l’état naturel, jusqu’à 25 à 30...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 9 octobre 2020 - N° 41
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche