Publié le
Vendredi 1 août 2014

La viticulture est l’une des plus grandes produc

La viticulture est l’une des plus grandes productions de la Sicile. Les fermes sont de très grande taille avec des surfaces de 80 à 100 hectares. Comme en France, depuis la destruction du vignoble par le phylloxera dans les années 1865-1870, les Siciliens ont reconstitué leurs cépages à partir de porte-greffes américains résistant au parasite, auxquels il faut ajouter des cépages internationaux. C’est à partir de cet ensemble que la production est assurée. Sa position géographique et son ensoleillement avantageux permettent au raisin de concentrer fortement le sucre, et obtenir des vins riches en alcool.
Les cépages autochtones en rouge présentent pour certains d’entre eux une forte teneur en tanin, rendant parfois le breuvage un peu difficile pour le palais. Étonnamment, les vins blancs sont quant à eux plutôt secs.


Du raisin de table



Outre le vin, la vigne sicilienne produit du raisin de table. Ces vignes sont plus hautes : la récolte se fait à hauteur d’homme, quatre tiges par cep dressées sur des fils portent les grappes, contrairement aux vignes pour le vin où seul un ou deux sarments sont conservés pour assurer la production. Les producteurs sont organisés en association et AOP. Toutes les cultures sont irriguées pendant la période de production, le goutte-à-goutte est de plus en plus pratiqué, il fait entre 30 et 45°C en été durant les périodes les plus chaudes. Du bord de mer à 400 mètres d’altitude, des divers terroirs, des cépages très divers, l’offre des vins et raisins à de quoi répondre aux amateurs de bons produits.



De l’huile d’olive sur du pain



La Sicile est également une grande productrice d’huile d’olive, l’olivier est en effet présent ici depuis des millénaires. Apporté par les premiers occupants, il est cultivé un peu partout sur les nombreuses pentes. Un relief parfois accidenté, un sol caillouteux, souvent argilo-calcaire permet aux arbres de trouver les éléments nécessaires à la production d’olives. De nombreuses variétés sont présentes. Les olives destinées à la production d’huile sont de variétés différentes de celles destinées à la consommation alimentaire. Ces produits sont en AOP. Pour connaître une qualité d’huile rien de tel qu’une bonne dégustation de bonne heure le matin et vous êtes huilés pour la journée. Sur un peu de pain, cette expérience se révèle intéressante pour comparer les diverses huiles et leurs parfums.



Orange et citrons



La production de blé dur et tendre est également répandue sur cette terre, en Italie les pâtes font partie intégrante du menu.


L’orange et le citron apportés par les premiers occupants ou envahisseurs, bénéficient aujourd’hui d’une AOP. L’orange, plus douce que celle que nous consommons, est produite par des petits producteurs de dix hectares, regroupés pour assurer la commercialisation de leurs produits. Les arbustes commencent leur floraison fin mars et la récolte à lieu de décembre à février selon les variétés et précocités.



Peu de productions animales



Sur cette île, peu de productions animales. Le climat et surtout la politique agricole européenne ont orienté les paysans vers les productions végétales. Il reste cependant des zones avec un peu d’élevage, 9 000 bovins, des chèvres sont élevées ainsi que quelques porcins. La Girgentana, chèvre de Sicile caractéristique par ces cornes en vrille, fait l’objet d’une attention toute particulière.


Un fromager avec trois salariés peut transformer trois cents litres de lait par jour en fromage de cette race. Celui-ci propose ainsi cinq fromages différents issus du recherche constante et d’expérimentations régulières.


Il y a des lieux où le plastique recouvre le sol pour protéger les cultures, c’est beaucoup moins agréable. Il y aussi les champs de panneaux photovoltaïques ici et là, les serres sont souvent au moins sur une face recouvertes de ces mêmes panneaux.


La Sicile, une île à découvrir en dehors des grands chemins touristiques, pour sa gastronomie, son climat, ses paysages, ses passions, son histoire.


Découverte//// Non, la Sicile, ce n’est pas que la Mafia et l’Etna. La viticulture est l’une des plus grandes productions de cette île, où l’on produit aussi de l’huile d’olive et des agrumes.


De l’huile d’olive, fromage, vin, agrumes… C’est la Sicile !


Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche