Publié le
Vendredi 13 décembre 2013

La virgule de Sablé, carrefour géographique et technique

Les travaux de la virgule de Sablé sont “en avance”, a indiqué mardi RFF à des élus de la Région et à la presse. Ce contournement, situé au sud du tracé, qui fait passer la ligne LGV Le Mans-Rennes par l'ancien fief de François Fillon, doit permettre de raccorder plusieurs lignes au réseau à grande vitesse.
La virgule dite “de Sablé” traverse en fait la commune d'Auvers-le-Hamon, sur 3,6 kilomètres. Le montant global des travaux, qui doivent prendre fin en décembre 2014, s'élève à 52 millions d'euros. Son financement est un peu spécifique, puisque ce sont les collectivités locales qui y contribuent fortement, à hauteur de 55%, contre 23% de l'Etat et 22% de RFF. A eux seuls, les Pays-de-la-Loire prennent en charge 25% de l'investissement.
Il faut dire que cette jonction répond à plusieurs ambitions du conseil régional : développer le fret et un TER rapide. La future LGV permettra de désengorger le trafic des lignes existantes, mais aussi de recevoir de nouveaux dispositifs de transports. Ce sera en effet la première fois qu'un TER roulera sur une ligne TGV, pour la mise en place du SRGV, le service régional à grande vitesse, en grande partie rendu possible par la virgule sarthoise.
L'idée est aussi de relier cette jonction à une autre virgule, celle de Savenay en Loire-Atlantique et ainsi, de “relier le port de Saint-Nazaire au reste de la France”.
Les travaux de la virgule de Sablé sont “en avance”, a indiqué mardi RFF à des élus de la Région et à la presse. Ce contournement, situé au sud du tracé, qui fait passer la ligne LGV Le Mans-Rennes par l'ancien fief de François Fillon, doit permettre de raccorder plusieurs lignes au réseau à grande vitesse.
La virgule dite “de Sablé” traverse en fait la commune d'Auvers-le-Hamon, sur 3,6 kilomètres. Le montant global des travaux, qui doivent prendre fin en décembre 2014, s'élève à 52 millions d'euros. Son financement est un peu spécifique, puisque ce sont les collectivités locales qui y contribuent fortement, à hauteur de 55%, contre 23% de l'Etat et 22% de RFF. A eux seuls, les Pays-de-la-Loire prennent en charge 25% de l'investissement.
Il faut dire que cette jonction répond à plusieurs ambitions du conseil régional : développer le fret et un TER rapide. La future LGV permettra de désengorger le trafic des lignes existantes, mais aussi de recevoir de nouveaux dispositifs de transports. Ce sera en effet la première fois qu'un TER roulera sur une ligne TGV, pour la mise en place du SRGV, le service régional à grande vitesse, en grande partie rendu possible par la virgule sarthoise.
L'idée est aussi de relier cette jonction à une autre virgule, celle de Savenay en Loire-Atlantique et ainsi, de “relier le port de Saint-Nazaire au reste de la France”.
Les travaux de la virgule de Sablé sont “en avance”, a indiqué mardi RFF à des élus de la Région et à la presse. Ce contournement, situé au sud du tracé, qui fait passer la ligne LGV Le Mans-Rennes par l'ancien fief de François Fillon, doit permettre de raccorder plusieurs lignes au réseau à grande vitesse.
La virgule dite “de Sablé” traverse en fait la commune d'Auvers-le-Hamon, sur 3,6 kilomètres. Le montant global des travaux, qui doivent prendre fin en décembre 2014, s'élève à 52 millions d'euros. Son financement est un peu spécifique, puisque ce sont les collectivités locales qui y contribuent fortement, à hauteur de 55%, contre 23% de l'Etat et 22% de RFF. A eux seuls, les Pays-de-la-Loire prennent en charge 25% de l'investissement.
Il faut dire que cette jonction répond à plusieurs ambitions du conseil régional : développer le fret et un TER rapide. La future LGV permettra de désengorger le trafic des lignes existantes, mais aussi de recevoir de nouveaux dispositifs de transports. Ce sera en effet la première fois qu'un TER roulera sur une ligne TGV, pour la mise en place du SRGV, le service régional à grande vitesse, en grande partie rendu possible par la virgule sarthoise.
L'idée est aussi de relier cette jonction à une autre virgule, celle de Savenay en Loire-Atlantique et ainsi, de “relier le port de Saint-Nazaire au reste de la France”.
Les travaux de la virgule de Sablé sont “en avance”, a indiqué mardi RFF à des élus de la Région et à la presse. Ce contournement, situé au sud du tracé, qui fait passer la ligne LGV Le Mans-Rennes par l'ancien fief de François Fillon, doit permettre de raccorder plusieurs lignes au réseau à grande vitesse.
La virgule dite “de Sablé” traverse en fait la commune d'Auvers-le-Hamon, sur 3,6 kilomètres. Le montant global des travaux, qui doivent prendre fin en décembre 2014, s'élève à 52 millions d'euros. Son financement est un peu spécifique, puisque ce sont les collectivités locales qui y contribuent fortement, à hauteur de 55%, contre 23% de l'Etat et 22% de RFF. A eux seuls, les Pays-de-la-Loire prennent en charge 25% de l'investissement.
Il faut dire que cette jonction répond à plusieurs ambitions du conseil régional : développer le fret et un TER rapide. La future LGV permettra de désengorger le trafic des lignes existantes, mais aussi de recevoir de nouveaux dispositifs de transports. Ce sera en effet la première fois qu'un TER roulera sur une ligne TGV, pour la mise en place du SRGV, le service régional à grande vitesse, en grande partie rendu possible par la virgule sarthoise.
L'idée est aussi de relier cette jonction à une autre virgule, celle de Savenay en Loire-Atlantique et ainsi, de “relier le port de Saint-Nazaire au reste de la France”.

Voir plus

Le journal
25 septembre 2020 - N° 39
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche