Publié le
Vendredi 4 novembre 2016

La vigne, c’est un être vivant dont il faut prendre soin

Originaire du Loir-et-Cher, Corinne Noury a repris en mars  2014 la Cave de Dauvers à Ruillé-sur-Loir.

La jeune viticultrice, qui a succédé à Jean-Jacques Maillet après avoir été trois ans sa salariée, cultive 12 ha de vignoble, dont 4,5 ha en AOC Jasnières et 6 ha en Coteaux du Loir. Le tout en fermage. “J’ai un parcellaire très morcelé appartenant à 23 propriétaires. C’est typique de notre vignoble sarthois. J’ai même une parcelle à trois rangs !” Fille d’exploitants installés en polyculture-élevage, Corinne Noury a fait ses premiers pas dans la vigne parentale, aujourd’hui travaillée par l’un de ses deux frères. Du Vendômois au Jasnières, trente petits kilomètres la séparent de sa famille. “Mon père a eu un peu peur de me voir démarrer toute seule.” Présent à ses côtés tout comme l’ancien propriétaire, il dispense des conseils avisés. “Les expériences des uns et des autres m’orientent sur les choix à faire. La vigne, c’est un être vivant dont il faut prendre soin. Elle nous apporte le produit, il n’y a pas d’improvisation.” Quant aux collègues sarthois, “ils m’ont très bien accueillie. A travers eux, j’apprends l’histoire de ce territoire et de ses hommes”.Cette solidarité de groupe compte beaucoup, en particulier lors des années difficiles..

Voir plus

Le journal
7 août 2020 - N° 32
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche