Publié le
Vendredi 5 juin 2020

La vente de CO2, c’est parti

Parmi les démarches possibles pour vendre le CO2, la plantation de haies qui permettent de stocker davantage le carbone. (photo d’archives)
Parmi les démarches possibles pour vendre le CO2, la plantation de haies qui permettent de stocker davantage le carbone. (photo d’archives)
Article réservé aux abonnés

Un premier contrat de vente de crédits carbone a été signé le 20 mai dernier avec la caisse de dépôts et consignations. Chaque tonne de CO2 est monnayée 30 € pour les 391 agriculteurs impliqués. C’est une nouvelle étape dans le “paiement pour services rendus”. Explications.

C’est quoi ce contrat ?

L’association France Carbon agri (FCAA), structure qui sert d’interface entre les agriculteurs et les entreprises ou institutions, a signé un tout premier contrat le 20 mai avec la Caisse de dépôts et consignations. Cette dernière s’engage à payer chaque tonne de CO2 que les éleveurs laitiers et allaitants auront réduite ou stockée, au prix de 30 €. Il s’agit de “crédits carbone”. Le contrat a été signé après un appel à projets lancé par FCAA, qui avait réuni 391 éleveurs de toute la France, le plus souvent rassemblés en petits groupes de cinq, dix ou cinquante éleveurs.

Comment ça...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 5 juin 2020 - N° 23
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche