Publié le
Vendredi 5 août 2016

La “Nespresso du vin” part à la conquête de l’Amérique !

En début d’année, la jeune société nantaise 10-Vins a été sacrée meilleure startup au CES de Las Vegas, le plus grand événement mondial high-tech. Ils ont vendu 500 machines de sommelière à domicile et ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin.

Las Vegas a été un formidable coup d’accélérateur pour la startup de Thibaut Jarrousse, Jérôme Pasquet et Luis Da Silva. “Nous n’avons eu que des retombées positives”, explique le premier, issu du monde de l’industrie, comme ses collègues. “Depuis, nous avons signé des contrats de distribution, avec Les Galeries Lafayette ou le BHV. La startup nantaise emploie maintenant 20 personnes.

Quatre ans entre le concept et sa réalisation

Tous trois ingénieurs, ils sont partis d’une idée en apparence simple : le concept du vin au verre dans votre salon. “C’est compliqué de servir un vin à la bonne température, y compris pour les amateurs de vins. De plus, la bonne température de service peut varier selon le profil du vin".

Avant d’arriver à la machine de dégustation chez soi, quatre ans de recherche et développement ont été nécessaires pour finaliser cette “sommelière à domicile”. Avec une trentaine de partenaires industriels, c’est chose faite depuis l’an dernier et les premières D-Vine ont été livrées à Noël.

“Notre ambition est d’ouvrir en 2017 des antennes à San-Francisco et New-York permettant de faire des démonstrations de la D-Vine, comme c’est le cas à Nantes dans notre concept store. 

Christian Evon


Notre reportage dans l'édition du 5 août


www.10-vins.com

Voir plus

Le journal
22 mai 2020 - N° 21
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche