Publié le
Vendredi 22 août 2014

L’histoire paysanne à travers cinq familles

Livre //// L’historien Jean-Marc Moriceau retrace le parcours de cinq familles d’agriculteurs, au XXe siècle. Des récits personnels qui permettent de revivre la révolution agricole de l’intérieur. Ces trajectoires particulières éclairent l’évolution d’une société.

On compte tant de régions, de situations différentes. Dans Secrets de campagne (1), Jean-Marc Moriceau a pu retracer cinq dynasties, sur cinq générations : les Vireley en Bourgogne, les Bourrut Lacouture en Angoumois, les Chartier et les Boucher entre l’Ile-de-France et la Normandie et les Malacan en Auvergne. 

A travers elles, il donne à vivre de l’intérieur le bouleversement du monde agricole.Alors que les paysans constituaient la majorité de la population, ils n’en représentent plus qu’une infime partie aujourd’hui. Ces témoins expliquent les raisons pour lesquelles ils sont restés paysans malgré tout. “Des siècles durant, cette place était contrainte et subie, et n’aboutissait qu’à reproduire des modèles anciens pour tenter de survivre dans un monde de pénurie. Désormais, sauf exceptions, être paysan marque un choix, délibérément assumé” explique l’auteur. Jean-Marc Moriceau est spécialiste de l’histoire rurale. Il anime le pôle rural de la Maison de la recherche en sciences humaines de l’université de Caen.

La lecture du livre intéresse à plusieurs niveaux. Il y a la démarche de l’historien avec un formidable travail de généalogie. Celui-ci s’appuie sur des documents précieusement conservés par les témoins. L’arbre généalogique des Virely remonte à 1460, “tous cultivateurs”. Chez les Chartier, on est exploitant agricole depuis 19 générations.

L’intérêt évident du livre est de nous plonger dans l’évolution du monde agricole, à travers des productions et des régions différentes. On nous conte par le détail les pratiques d’élevage ou de cultures d’époques révolues.

L’importance de la parole 
et de l’humain


Jean-Marc Moriceau relève l’importance de l’oralité : pour la transmission familiale, mais aussi pour son travail. Les documents écrits sont une source fiable mais partielle. Les entretiens “font ressurgir hésitations et aléas dans des parcours moins linéaires qu’une première impression pourrait donner”. La mémoire aussi est partielle - d’où l’intérêt de croiser les sources- mais elle révèle un point important aux yeux de Jean-Marc Moriceau: “Le facteur personnel”.

Ce livre retrace cinq histoires particulières, qui deviennent captivantes. On suit le feuilleton de Marcel Boucher qui, plutôt que de devenir régisseur d’une ferme de 130 ha en Eure-et-Loir, s’installe avec sa femme sur 13 ha en pays d’Auge, en 1951. “Tu avais dix ans d’avance, maintenant, tu en prends dix de retard !” lui lance-t-on. Mais l’éleveur se montre un promoteur du modernisme. Par exemple, dès 1952, il réalise les premières inséminations artificielles du secteur... En 1975, la ferme atteint 38 ha.

Au cœur de tout, il y a des hommes et des femmes. Au-delà de la météo, des crises économiques, des guerres, ces récits mettent en évidence l’importance des relations sociales dans les trajectoires familiales. Dans un métier où le lien à la terre est si fort, les mariages n’ont jamais de conséquences anodines. Sur le court terme, l’agriculteur parle technique et investissements. Mais sur le long terme, il est toujours question de propriété, de partage, de transmission, d’héritage. Vie privée et professionnelle sont liées. La vie publique aussi, comme dans le Cantal où les ressentiments entre cousins se jouent aux élections municipales.

Conflit de génération


Malgré les particularismes propres à chacun, l’auteur distingue des lignes communes. Par exemple, le conflit de générations. Certaines familles freinent des quatre fers le progressisme du fils. Et même dans les familles où il n’y a pas de conflit, on voit les inévitables “réticences des aînés à laisser les jeunes accomplir une nouvelle étape”. Il est passionnant d’observer comment chaque génération a évolué. Chez les Virely, céréaliers de Côte-d’Or, Jean intègre des Charolaises dès les années 20, convertissant ses terres en prairies. Près d’un siècle plus tard, Charles Virely mène à bien un projet de méthanisation.

L’une des surprises de ces cinq parcours est la place croissante d’une orientation en faveur de l’élevage, au cours du xxe siècle. Les familles d’éleveurs se sont spécialisées, et les familles de cultivateurs se sont ouvertes à une association céréales-élevage.

Partout, la révolution agricole a fait son œuvre : “De l’accompagnement des chevaux à la main et de la traite des vaches, au tracteur et au robot de traite, les gestes ont bien changé. Mais le travail demeure.”

Si la tâche reste difficile, “la terre n’est pas seulement un état mais un choix de vie”.

En montagne, vie dure et de passion

Parmi les cinq familles, les Malacan (-Laffaire) sont éleveurs du Cantal. Les témoins racontent les conditions de vie difficiles de ces paysans. Dans la famille, avant guerre, il y avait sept enfants, “bien vite trop nombreux pour qu’ils restent vivre ensemble”. Beaucoup d’Auvergnats montent à Paris. Jeanine Laffaire y naît en 1947, avant que ses parents ne reprennent la ferme en 1949. “J’ai commencé en faisant la traite des chèvres deux fois par jour. J’aimais aller garder les vaches. On commençait à 7 ou 8 ans”. L’auteur commente : “Combien d’enfants, partout en France, et bien au-delà, ont exécuté, des années durant, ces mêmes gestes ? Des millions”. L’arrivée du tracteur marque un progrès fabuleux, mais non sans risque en montagne. Jeanine et son mari échappent de peu à un grave accident dans une pente.

Patrick Malacan, leur fils, devient éleveur renommé de Salers, féru de concours. Son voisin a déménagé dans l’Allier : “Ici, trop de parcelles, trop de boulot !” Passionné, Patrick doit tout de même mettre le holà : pour la première fois depuis 34 ans, il est contraint de s’aliter 3 jours à cause d’un mal de dos. Une vie rude, mais passionnante.

pour en savoir plus : http://bit.ly/1vcxppw

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche