Publié le
Jeudi 12 novembre 2020

Irrigation : la sonde capacitive, un outil pour apporter l'eau au bon moment

La sonde capacitive installée dans une parcelle de blé, communique les taux d’humidité sur six horizons.
La sonde capacitive installée dans une parcelle de blé, communique les taux d’humidité sur six horizons.
Article réservé aux abonnés

Installé à Assé-Le-Boisne (Sarthe), Marc Lépinay irrigue depuis son installation. Depuis trois ans, il utilise une sonde capacitive qui lui permet de déclencher au moment le plus opportun ses apports d'eau.

Eleveur laitier, Marc Lépinay, en Gaec avec son épouse, exploite 145 ha dont 40 sont irrigables. Il irrigue chaque année du maïs ensilage, du blé et des prairies sur des parcelles proches de la rivière et dont les sols présentent une réserve en eau limitée : "Avant l'utilisation des sondes, pour déclencher le tour d'eau, on attendait que le maïs ait 10...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 13 novembre 2020 - N° 46
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche