Publié le
Vendredi 19 mai 2017

Ils s'échangent des terres pour réduire les coûts

Avant de commencer les échanges, une réunion de présentation des différents systèmes d’échanges est encadrée par un conseiller Chambre, et permet un premier contact entre les agriculteurs.
Avant de commencer les échanges, une réunion de présentation des différents systèmes d’échanges est encadrée par un conseiller Chambre, et permet un premier contact entre les agriculteurs.

Ils sont de plus en nombreux à s’organiser à plusieurs pour s’échanger des parcelles. Regrouper des terres, les rapprocher de son exploitation ou optimiser la forme de la parcelle permet de réduire son temps de travail et de réaliser des économies, notamment de carburant. Un moyen de plus de racler les fonds de tiroir, en cette période de crise qui affecte les trésoreries. Les conseillers des chambres d’Agriculture accompagnent techniquement ces initiatives, car il s’agit parfois d’un casse-tête assez complexe (lire ci-contre). La prestation est payante, mais rentable pour les agriculteurs, compte tenu des économies à réaliser. Un agriculteur de la Marne a mis au point une plateforme d’échanges sur internet (page 3). Il met en relation les agriculteurs d’un même secteur et un algorithme formules les meilleures propositions d’échanges possibles. Les initiatives foisonnent, mais la question douloureuse des terres réveille parfois de vieilles querelles, jalousies ou rancunes. Une raison de plus de se faire accompagner dans ces discussions.

Antoine Humeau

Antoine Humeau

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche