Publié le
Vendredi 1 mars 2013

Il n’y a pas que les agriculteurs qui utilisent des produits phytosanitaires, les jardiniers aussi !

Les jardiniers sont souvent bien moins informés sur les produits et les doses à respecter.

Le 12  février, une vingtaine de jardineries du bassin de l’Oudon­ ont signé une charte, dans laquelle elles s’engagent à orienter les consommateurs vers les solutions alternatives à l’usage des phytosanitaires. Cela devrait se traduire dans les conseils des vendeurs, et dans la communication, no­tamment avec le logo “Jardiner au naturel, ça coule de source !”


Les signataires : Agrial (Marigné-Peuton), Bricomarché (Saint-Fort, Ste-Gemmes-d’Andigné), Comptoir du village (Azé, Cossé-le-Vivien, Quelaines St-Gault, Ruillé-le-Gravelais), Espace Emeraude (Saint-Fort), Espace Terrena (Château-Gontier, Combrée­, Craon, Pouancé), Gamm Vert (Azé, Craon, Ste-Gemmes d’Andigné), Magasin­ CAM (Ballots, Chemazé, Cuillé­, St-Martin du-Bois, Ste-Gemmes-d’Andigné), Maison Point Vert (Craon), Pelé Agri Conseil (Combrée), Point Vert (Cossé-le-Vivien).

Les magasins Bricomarché de Renazé et Comptoir du Village de Saint-Aignan-sur-Roë doivent aussi intégrer la démarche courant 2013. 101 communes se trouvent sur le bassin-versant de l’Oudon.

Voir plus

Le journal
3 juillet 2020 - N° 27
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche