Publié le
Vendredi 16 septembre 2016

Foire de Béré : des élus soucieux de l'attractivité de leur territoire

Les élus, dont Bruno Retailleau, accueillis sur le stand de la chambre d’Agriculture par leur président, Jacques Lemaitre (au premier plan).
Les élus, dont Bruno Retailleau, accueillis sur le stand de la chambre d’Agriculture par leur président, Jacques Lemaitre (au premier plan).

Au premier jour de la foire de Béré, la visite officielle a été particulièrement bien suivie, vendredi dernier à Châteaubriant. L'occasion pour les élus de parler crise de l'agriculture, équilibre des territoires et déploiement du haut débit dans les campagnes.

Le président du conseil régional, Bruno Retailleau, était entouré de la sous-préfète, Véronique Schaaf, de plusieurs parlementaires (Yves Daniel, Yannick Vaugrenard et André Trillard), de conseillers de sa majorité à la Région (Laurence Garnier et Maurice Perrion), de conseillers départementaux, dont Bernard Lebeau et Marcel Verger, des présidents de chambres consulaires,  etc. ="text-align:>


="text-align:>

“Les difficultés des éleveurs sont grandes et sans eux, la foire de Béré ne serait plus la foire”, a lancé son président, Georges Garnier, devant le parterre des officiels. Il y a 550 exploitations agricoles sur le territoire de l’intercommunalité. “Je n’ose imaginer ce que leur non-présence entraînerait en cascade, car l’activité entraîne à la fois des emplois directs et indirects.”Béré est une vieille dame (967e édition) et l’une des 36 à être labellisée Foire de France, a rappelé Alain Hunault, le maire de Châteaubriant. Sa vitalité repose sur ses quatre pôles : commerce, agriculture, commerçants non sédentaires et fête foraine.
Christian Evon


="text-align:>


Retrouvez l'intégralité de l'article et les résultats des concours de la Foire de Béré dans notre édition datée du 16 septembre 2016.="text-align:>

="text-align:>

="text-align:>
Christian Evon

Voir plus

Le journal
3 juillet 2020 - N° 27
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche