Publié le
Vendredi 13 novembre 2020

[Fibre & Haies] Déploiement de la fibre : pourquoi ça coince

Avant l'installation des câbles, l'élagage par les propriétaires consiste à couper le strict nécessaire (ici à Segré-en-Anjou-Bleu). Sur le terrain, la réalité est différente. (photo Anjou fibre)
Avant l'installation des câbles, l'élagage par les propriétaires consiste à couper le strict nécessaire (ici à Segré-en-Anjou-Bleu). Sur le terrain, la réalité est différente. (photo Anjou fibre)
Article réservé aux abonnés

Le déploiement de la fibre en aérien nécessite d’élaguer les arbres en bordure des lignes, une tâche qui revient aux propriétaires, souvent agriculteurs. Et c’est là que souvent, ça coince... Cas d’école en Maine-et-Loire, où les chantiers de déploiement ont commencé à la fin de l’été.

Jusque-là, il y avait un certain laisser-aller : les propriétaires qui n'entretenaient pas leurs haies aux abords des poteaux et fils téléphoniques ne recevaient pas vraiment de rappel à l'ordre. "Cela fait vingt-cinq ans que c'est comme ça partout, depuis la privatisation de France télécom et des habitudes ont été prises", peste Stéphane Bourdel, chargé de mission aménagement numérique au syndicat mixte Anjou numérique, chargé du déploiement de la fibre optique dans le département.

Avec la fibre, plus fragile, cela risque de changer. Et cela commence avant la pose des câbles. Dans chaque département, un syndicat mixte (ou une régie)...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 13 novembre 2020 - N° 46
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche