Publié le
Vendredi 16 décembre 2016

Eurial-Agrial veut développer le lait de chèvre, comme chez Aurélien

Aurélien Mérienne et son épouse Séverine, avec Hervé Jarry, le directeur de la région Mayenne d’Agrial, ont reçu les visiteurs toute la journée le 9 décembre.
Aurélien Mérienne et son épouse Séverine, avec Hervé Jarry, le directeur de la région Mayenne d’Agrial, ont reçu les visiteurs toute la journée le 9 décembre.

Agrial-Eurial recrute des éleveurs de chèvres pour une production en plein boom.

Une porte ouverte était organisée chez Aurélien Mérienne, à Carelles (Mayenne). Elle a accueilli quelque 400 personnes.
Ce n'est pas un hasard, car “si on est leader aujourd'hui, c'est un peu à cause des producteurs du Nord-Mayenne” plaisante le président d'Agrial Arnaud Degoulet. Ils étaient onze producteurs et trois en Ille-et-Vilaine, dont le lait était collecté par Agrial, puis revendu à Eurial. “ A l'origine, il était question de dénonciation du contrat. Mais plutôt que de se séparer, on a reconsidéré les choses...” Quelques années plus tard, la fusion des deux coopératives est effective depuis le 1er  octobre.

Un travail d’intérieur

Parmi les quelques éleveurs du secteur, l'oncle d'Aurélien Mérienne. C'est lui qui lui a donné l'envie de se lancer dans la production. Installé en 2014, le jeune homme élève aujourd'hui 300 chèvres Alpines.

Rémi Hagel

Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche