Publié le
Vendredi 25 septembre 2020

Etude comparative : en bio, les systèmes pâturants sont-ils vraiment plus performants ?

Quand il n’y a pas d’herbe, une dose minimum d’un à deux kilos de concentrés permet de maintenir un niveau de lait et d
Quand il n’y a pas d’herbe, une dose minimum d’un à deux kilos de concentrés permet de maintenir un niveau de lait et de conserver une bonne marge brute.
Article réservé aux abonnés

La marge brute est plus importante dans les systèmes pâturants : c’est ce qui ressort de l’étude comparative menée par Seenovia, sur différents systèmes laitiers bio. Pour mesurer la performance, trois types de systèmes ont été comparés selon la part de maïs, de concentrés et d’herbe.

Pour les systèmes dans lesquels la part de maïs est importante, sans surprise, la production laitière est...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 25 septembre 2020 - N° 39
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche