Publié le
Lundi 2 avril 2012

Entente sur le prix du porc

Selon le quotidien Le Figaro, les services de l'autorité de la concurrence enquêteraient sur la filière porcine, "et plus particulièrement sur les modalités de détermination des prix par les acheteurs" sur le marché du porc breton de Plérin.Il est reproché aux acheteurs d'avoir discuté entre eux la fixation d'un prix de retrait avant même la tenue des enchères. Une plainte déposée en 2008 serait à l'origine de ce qui aurait déjà donné lieu à des perquisitions dans les abattoirs au siège du syndicat national du commerce du porc. La plainte concerne 8 acteurs majeurs du marché, abatteurs et coopératives: Cooperl, Kermené (filiale de Leclerc), Socopa, Gad (filiale de la Cecab), Bernard, AIM, Bigard et Abera. Le président du marché du porc Breton, Daniel Picard, se déclare surpris, et assure du bon fonctionnement de son organisation "Il n'y a pas d'entente… Le marché est totalement transparent et public. Nous sommes d'autant plus surpris par cette affaire que les quatre éleveurs qui ont porté plainte ne participent pas directement à la cotation au cadran du MPB".

Sale temps sur l'agro-alimentaire

La Concurrence est actuellement très active dans le secteur agro-alimentaire. Début mars, 11 organisations de producteurs d'endives ont été prises la main dans le sac après 14 années d'entente et condamnées, injustement selon elles, à 3,6 millions d'euros d'amende, un montant «modéré», selon l'Autorité de la concurrence, qui indique avoir tenu compte de la situation difficile des producteurs d'endives.
Les principaux producteurs de farine français et allemands ont été condamnés début mars à 242,4 millions d'euros d'amende.
Les trois plus gros fabricants de croquettes pour chiens et chats devront payer 35,3 millions d'euros pour avoir organisé des ententes sur leurs prix.
l'Autorité de la Concurrence a aussi dans le collimateur plusieurs industriels laitiers qu'elle soupçonne d'une vaste entente sur les prix, particulièrement sur les yaourts et fromages frais vendus sous marques de distributeur .

L'Autorité de la concurrence doit rendre sa décision d'ici fin 2012.

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche