Publié le
Mercredi 8 avril 2020

En ville, les micro-pousses poussent

Vendus aux restaurateurs nantais, les micro-pousses constituent une production rentable pour la ferme urbaine de l’Agronaute.
Vendus aux restaurateurs nantais, les micro-pousses constituent une production rentable pour la ferme urbaine de l’Agronaute.
Article réservé aux abonnés

Sur l'île de Nantes, l'Agronaute s'est fait une place dans l'ancien marché aux fleurs. La ferme urbaine fournit les restaurateurs de la ville en “micro-pousses”, des produits riches en goût et en nutriments. Mais avec un jardin pédagogique et un bar, le projet de l'Agronaute souhaite dépasser de simples objectifs de production.

Le calme des jardins de l’Agronaute contraste avec le vacarme des pelleteuses qui s’affairent, non loin de là, à la destruction du MIN (Marché d’intérêt national, 1). Dans quelques années, les engins laisseront place à un nouveau CHU qui transformera tout le quartier au sud de l’île de Nantes. En attendant, une ferme urbaine se développe avec la production de plants potagers et d’une culture moins connue : les micro-pousses.

“Les micro-pousses, une culture simple mais fragile”

Depuis près d'un an, l'équipe de l'Agronaute a investi une partie de l’ancien marché aux fleurs du MIN. Un projet porté par Antoine Devins et Sven Déral fondateurs de la Sauge, une...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 10 avril 2020 - N° 15
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche