Publié le
Vendredi 7 août 2020

En Sarthe, le silence persiste autour de l’antenne 4G

Serge Provost (à gauche) a tenté de joindre Orange mardi 4/août pour avoir une réponse concernant leur demande de déplacer cette antenne qui surplombe l’exploitation du couple sarthois Brault.
Serge Provost (à gauche) a tenté de joindre Orange mardi 4/août pour avoir une réponse concernant leur demande de déplacer cette antenne qui surplombe l’exploitation du couple sarthois Brault.
Article réservé aux abonnés

Mardi 4 août à Noyen-sur-Sarthe, les ouvriers en train de remplacer les antennes 4G au sommet du château d’eau ont été stoppés durant quelques heures par une vingtaine de personnes munies de pancartes “Champs électromagnétiques et santé publique, où en est la recherche ? On veut savoir !” Au cœur de cette action, la famille d’éleveurs Brault dont la ferme donne sur ce symbole de l’omerta.

"Laure Matran, bonjour, je ne suis pas disponible pour le moment. Merci de me laisser un message et je vous rappellerai dès que possible, au revoir.” Mardi 4 août, Serge Provost, président de l’association Anast (Association nationale animaux sous tension), n'a pu joindre que la messagerie de la consultante chez Amaris et responsable territoriale de négociations pour le compte d’Orange.

Cela fait deux jours que lui et le couple d’éleveurs Didier et Isabelle Brault tentent de les prévenir de leur intention de perturber le chantier de remplacement des nouveaux équipements 4G sur...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 7 août 2020 - N° 32
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche