Publié le
Mercredi 20 mai 2020

En porc, un bâtiment high tech pour un élevage de précision au service de la santé

En post sevrage, les cases sont équipées de nourrisseurs et d'abreuvoirs connectés. Les consommations d'aliment de chaque porcelet sont enregistrées et des abreuvoirs suivent les consommations d'eau.
En post sevrage, les cases sont équipées de nourrisseurs et d'abreuvoirs connectés. Les consommations d'aliment de chaque porcelet sont enregistrées et des abreuvoirs suivent les consommations d'eau.
Article réservé aux abonnés

La station de l’IFIP à Romillé (Ille-et-Vilaine) a obtenu des résultats probants dans le domaine de l’alimentation de précision. Elle travaille maintenant sur la maîtrise de la santé pour des suivis individualisés et des traitements en temps réel des animaux. Pour inspirer ensuite les équipementiers.

L’élevage de précision s’appuie sur de nouvelles technologies qui prennent en compte les besoins de chaque animal. Située à Romillé, près de Rennes, la station de l’Ifip a commencé à travailler sur l’alimentation de précision il y a plus de dix ans. L’aliment biphase a remplacé l’aliment unique, calculé pour qu’il convienne à l’animal ayant les besoins les plus forts.

De l'aliment multiphase individualisé

“Le biphase est démocratisé en élevage depuis longtemps. L'efficience alimentaire consiste maintenant à faire du multiphase, c'est-à-dire à créer autant de phases et d'aliment...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 22 mai 2020 - N° 21
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
22 mai 2020 - N° 21
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche