Publié le
Vendredi 25 septembre 2020

Elevage laitier : bien préparer sa conversion bio

La période de conversion en bio est un passage parfois délicat économiquement car la production diminue si on reste sur la m
La période de conversion en bio est un passage parfois délicat économiquement car la production diminue si on reste sur la même surface. La solution peut passer par une désintensification du système.
Article réservé aux abonnés

Maîtriser le pâturage, le chargement, viser l’autonomie, etc. Pour préparer la conversion en élevage laitier biologique, il convient de préparer l’ensemble de son système, et de commencer par modifier la ration si elle est essentiellement à base de maïs.

Anticiper, c’est le maître mot pour réussir sa conversion en bio. Il s’agit de préparer son exploitation pour que la marche soit moins haute ensuite : système fourrager, pâturage, cultures, mise en place du désherbage mécanique.

Les systèmes autonomes sont plus résilients. Pour y parvenir, il faut donc réduire les achats à l’extérieur, à commencer par l’alimentation. Si vous êtes loin de l’autonomie alimentaire, il est recommandé de s’en rapprocher, pour éviter de devoir complémenter la ration pendant la conversion. “Si on part d’un système avec beaucoup de...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 25 septembre 2020 - N° 39
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche