Publié le
Vendredi 31 juillet 2020

Egalim : les éleveurs d’Elvea Sarthe avancent vers un contrat-cadre

Romuald Martin, president Elvea Sarthe : "Nous n’avons plus dix ou même cinq ans mais seulement deux pour agir."
Romuald Martin, president Elvea Sarthe : "Nous n’avons plus dix ou même cinq ans mais seulement deux pour agir."
Article réservé aux abonnés

Pour les adhérents d’Elvea Sarthe, la loi Egalim entre dans le concret, la structure avançant vers la rédaction d’un accord-cadre. Lors de l’assemblée générale du 28 juillet, 62 éleveurs ont déjà signé pour donner leur mandat à l’OP.

Seule une rémunération correcte pourra enrayer la baisse importante du cheptel de bovins allaitants de ces trois dernières années. C’est l’objectif que semblent porter plusieurs textes législatifs récents comme le décret contre la vente à un prix abusivement bas et la loi Egalim. L’urgence est partagée : “Nous n’avons pas cinq ans devant nous. Si dans deux ans la situation du prix ne s’améliore pas, je vends mon cheptel” assure même Romuald Martin, le président d’Elvea Sarthe.

“Dans le cadre de la loi Egalim Elvéa Sarthe va...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 31 juillet 2020 - N° 31
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
25 septembre 2020 - N° 39
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche