Publié le
Vendredi 13 décembre 2013

Dominique Jonville (BASF) : “Travailler avec moins de molécules”

Question : quel élément impactera la production de céréales ?

"En France, on sera sur une offre en produits phyto plus faible qu’avant. C’est comme l’eau, cela devient une denrée rare. Certaines molécules ont été retirées, et par ailleurs, l’innovation pour les produits phytosanitaires coûte très cher. Il faut compter 250 millions de dollars pour un nouveau produit. Il n’y a plus de recherche sur les régulateurs de croissance. Il vous faudra donc travailler avec les produits existants, ou trouver d’autres solutions agronomiques."

Voir plus

Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche