Publié le
Vendredi 11 janvier 2013

Didier Désarménien, de la chambre d'agriculture

Didier Désarménien, de la chambre d'agriculture de la Mayenne, et animateur régional du réseau de référence Lait, a constaté que les exploitations qui s'engageaient sur les critères environnementaux (fertilisation, économies d'énergie, gaz à effet de serre) sont souvent les mêmes qui dégagent de bons résultats. "L'optimisation environnementale n'est pas contradictoire avec l'économie. Bien au contraire !"


L'évolution constatée dans les 80 fermes du réseau de référence est nette, en faveur de l'optimisation environnementale. Pour autant, le technicien pointe un bémol : "Les réglementations changent en permanence. Pour nous, et pour les éleveurs encore plus, c'est perturbant". Grenelle ou pas, le cadre législatif reste mouvant. Les discussions en cours sur la modification de la directive Nitrates en sont l'illustration.


Voir plus

Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche