Publié le
Vendredi 23 octobre 2020

Des logettes creuses pour les 95 laitières du Gaec DGH

Outre le fait qu’elles sont creuses, les logettes ont des bat-flanc amovibles.
Outre le fait qu’elles sont creuses, les logettes ont des bat-flanc amovibles.
Article réservé aux abonnés

Claude Duluard, son épouse Christine et leurs deux aînés, Léonie et Emilien, ont choisi des logettes creuses, emplies d’un mélange paille broyée – chaux – eau pour leur troupeau laitier. Le tout pour leur nouveau bâtiment construit après l’installation des enfants, en 2016.

Avec mon frère Emilien (30 ans), nous nous sommes installés avec notre père et notre mère en 2016. C’est début 2017 que les vaches sont entrées dans le nouveau bâtiment puis les deux robots de traite sont arrivés six mois après", se rappelle Léonie Duluard (32 ans). "Après mon BTS Acse, j’ai fait dix ans de remplacement. J’ai pu voir de très nombreux systèmes qui ne me convenaient pas vraiment, car ma priorité, c’est le confort des vaches. Notre père était en aire paillée. Doubler le troupeau, comme nous l’avons fait en arrivant, nous aurait rendus encore plus dépendants de l’achat de paille. Avec nos...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 23 octobre 2020 - N° 43
(Version numérique 1,90 €)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
27 novembre 2020 - N° 48
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche