Publié le
Jeudi 10 septembre 2020

Depuis 2015, le génotypage a boosté les résultats du Gaec Cadro

Le Gaec Cadro atteint la troisième génération de femelles génotypées. Le 400 000e génotypage est Roleader, veau femelle née le 25 mai d'une IA sexée de Nilway sur sa mère, Oleader (au second plan). Au premier plan, Lespoire, sa grand-mère...
Le Gaec Cadro atteint la troisième génération de femelles génotypées. Le 400 000e génotypage est Roleader, veau femelle née le 25 mai d'une IA sexée de Nilway sur sa mère, Oleader (au second plan). Au premier plan, Lespoire, sa grand-mère...
Article réservé aux abonnés

A Assérac, dans l’ouest de la Loire-Atlantique, le Gaec Cadro constate depuis cinq ans une nette accélération du progrès génétique grâce à la génomie. La semence sexée est utilisée à 75 % sur les génisses et la moitié des vaches sont destinées au croisement dès la première insémination.

On recherche un maximum de vaches fonctionnelles au niveau du lait et des taux, pour qu’elles soient les plus rentables possible, indique Hervé Cadro, associé avec son frère Pierre-Yves au sein du Gaec du même nom. Le plus souvent, pour les accouplements, on laisse faire l’inséminateur et on récupère toutes les données sur le smartphone.”

L’exploitation produit 900 000 litres de lait livrés à Agrial. Près de la moitié des 110 ha de SAU...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 11 septembre 2020 - N° 37
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
25 septembre 2020 - N° 39
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche