Publié le
Vendredi 26 septembre 2014

Corriger sa déclaration de revenus en ligne

• Qui est concerné ? A condition d'avoir validé leur déclaration de revenus 2013 en ligne, les personnes qui constatent un oubli ou une erreur dans leur déclaration peuvent, après la réception de leur avis d'impôt, corriger directement la télédéclaration depuis leur espace personnel jusqu'au 28 novembre 2014.
Sont exclues de l'accès à la correction en ligne les personnes qui ont déposé une déclaration de revenus uniquement sur papier.
• Corriger sa déclaration en ligne L'accès à la télécorrection se fait à partir de l'espace “Particulier” ou par le lien “Corriger ma déclaration en ligne 2014” sur la page d'accueil du site impots.gouv.fr 
Dans les deux cas, le contribuable doit s'identifier avec son numéro fiscal et son mot de passe ou, à défaut, en utilisant son numéro fiscal à 13 chiffres, son numéro de télédéclarant à sept chiffres et son revenu fiscal de référence. Il devra alors choisir un mot de passe. Le contribuable rectifie les montants saisis dans les cases et coche ou décoche les cases erronées. En fin de procédure, un accusé de réception est présenté. Il peut être sauvegardé ou imprimé immédiatement ; il est aussi disponible dans l'espace “Particulier” du contribuable.
L'administration fiscale adresse aussi un courriel pour confirmer qu'elle a bien enregistré la déclaration corrective.
Elle n'exige pas la transmission de pièces justificatives. Ces pièces devront, bien entendu, être conservées pour répondre à une éventuelle demande de l'administration, et cela pendant au moins trois ans.
• Quelles corrections possibles ? 
• Impôt sur le revenu : le service de correction en ligne permet de modifier les informations indiquées lors de la déclaration de revenus. Le contribuable peut retrouver les rubriques et les cases souhaitées et en corriger le contenu. Il est possible de modifier les informations relatives aux revenus, aux charges ou aux personnes à charge (modifier le montant des salaires, déclarer ses frais réels, signaler un don ou une pension alimentaire, reporter un crédit d'impôt, ou même indiquer la naissance d'un enfant à charge né en 2013, par exemple).
• Impôt de solidarité sur la fortune (ISF) : depuis cette année, il est également possible de corriger les éléments relatifs à l'ISF. Ce nouveau service est cependant réservé aux redevables dont le patrimoine net imposable est inférieur à 2 570 000 €. 
Pensez bien à vérifier les informations figurant sur votre avis d'imposition reçu dernièrement, et n'hésitez pas à solliciter votre comptable lorsque vous avez un doute sur le montant de votre imposition ou sur les éléments déclarés.
Jérôme Dutertre - jdutertre@53-72.cerfrance - CerFrance Mayenne Sarthe

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche