Publié le
Mardi 28 juillet 2020

Comment préparer son projet de réserve d’eau ?

Le système d’irrigation (station de pompage, canalisations enterrées, etc.) représente en général entre un tiers et deux tiers du coût de la réserve.
Le système d’irrigation (station de pompage, canalisations enterrées, etc.) représente en général entre un tiers et deux tiers du coût de la réserve.
Article réservé aux abonnés

Des premières réflexions à l’aboutissement du projet, la construction d’une réserve d’eau peut rendre plusieurs années. Il convient de bien évaluer les obligations réglementaires et ne pas sous-estimer le coût. Petit guide des étapes à suivre.

• Partir de l’existant

Il faut partir du contexte local, étudier s’il existe des plans d’eau existants de type lac de loisirs à l’abandon ou plan d’eau destiné à la pêche. “Aujourd’hui, on est dans une logique d’acceptation sociale”, rappelle Quentin Chataigner, chargé de mission irrigation à la chambre régionale d’agriculture.

C’est aussi et surtout une question économique : études comprises, une réserve d’eau coûte entre 2 € et 2,50 € le mètre cube stocké. Un montant auquel il faut ajouter le système d’irrigation à mettre en place : station de pompage, canalisations enterrées, etc. “Cela représente entre un tiers et deux tiers du coût de la réserve.”

• Dimensionner son projet

Il faut...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 31 juillet 2020 - N° 31
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
18 septembre 2020 - N° 38
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche