Publié le
Lundi 25 mai 2020

Chaleur : une préoccupation dans l’air du temps

Des filets brise-vent, l'idéal
Des filets brise-vent, l'idéal? Les coûts supplémentaires en toiture pourraient être en bonne partie déduits des façades. "Le bâtiment ouvert avec les pans exposés à la pluie parés de filets brise-vent, c'est la base. Des équipements mécaniques de ventilation peuvent être ajoutés."
Article réservé aux abonnés

Des conditions météo exceptionnelles, des saisons plus chaudes poussent à chercher des solutions, plus ou moins simples et onéreuses, pour améliorer les conditions d’élevage. Ces phénomènes ont aussi permis de rappeler des fondamentaux de la conception des bâtiments.

Une pluviométrie limitée, des épisodes de chaleur exceptionnels, le fait même d’arriver à faire de nouvelles récoltes d’herbe dès le mois de septembre, ont permis aux éleveurs de constater les effets du réchauffement climatique, observe Julien Hamon, du service bâtiment de la chambre régionale d'Agriculture. Mais ce qui les fait le plus réagir pour trouver des adaptations face à ce problème, c’est lorsqu’ils perdent 2 à 3 kg de lait par jour de traite.”

Se méfier de la faisabilité accrue

On pourrait penser que le développement de certaines pratiques apporte en partie des réponses à la gestion des troupeaux en stabulation, l'été. “De plus en plus d’éleveurs laitiers intègrent...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 22 mai 2020 - N° 21
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter

Voir plus

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche