Publié le
Vendredi 2 août 2013

"C'est le contact avec les élèves qui me manquera le plus"

Philippe Jouve directeur depuis 2009 des lycées agricoles de Rouillon et de Brette-les-pins depuis 2009, prend sa retraite après avoir consacré toute sa carrière à l'enseignement agricole.

Les jeunes ont-ils changé ? 

"Les jeunes sont-ils plus individualistes, plus résignés, plus paresseux, incompétents ... que nous" , la question revient à chaque génération. Déjà 400 ans avant JC, Socrate s'insurgeait contre "les jeunes d'aujourd'hui qui aiment le luxe; ils sont mal élevés, méprisent l'autorité, n'ont aucun respect pour leurs aînés et bavardent au lieu de travailler ..." De tous temps, les adultes se sont plaints du comportement de la jeune génération. Elle n'est ni meilleure ni pire, elle est différente ... mais parce que le monde change. Les jeunes savent donc des choses différentes. Et notre rôle est de les aider à trouver leur voie, les porter plus haut. 
Pour autant, l'enseignement ne les oriente-t-il pas vers un modèle d'agriculture plutôt qu'un autre ? 
Le contenu de l'enseignement est défini par le ministère de l'agriculture. Et déjà avec Michel Barnier, les notions de respect de l'environnement, de production durable avaient été introduites dans les formations. Mais par ailleurs, en tant que lycée, nous sommes financés par le conseil régional et celui-ci, avec ses composantes politiques, indique le type d'actions qu'il souhaite soutenir financièrement. La DRAF donne aussi son avis et à la fin, c'est le conseil d'établissement avec ses multiples composantes lui-aussi, qui décide par exemple qu'on va installer un robot de traite sur l'exploitation. Le choix a été justifié par la nécessité de rester en phase avec les technologies modernes. Les jeunes choisiront ensuite les modalités d'exploitation qui leur conviendront, mais connaissance de cause. 
Il faut aussi prendre du recul 
Tout n'est pas dans la formation et l'ouverture d'esprit est une qualité à acquérir. Et, l'enseignement agricole le permet. C'est une grande chance qui est donnée aux jeunes de pouvoir prendre des initiatives (voyages, organisation d'événements ...). Nous les avons toujours encouragés. “C'est le contact avec les élèves qui me manquera le plus”

Voir plus

Le journal
23 octobre 2020 - N° 43
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche