Publié le
Vendredi 9 septembre 2016

Ce week-end, à la Foire du mans, la fête malgré tout

Guillaume Vasseur, présent l'an passé sur la foire, participera au premier concours départemental Porc Blanc de l'Ouest.
Guillaume Vasseur, présent l'an passé sur la foire, participera au premier concours départemental Porc Blanc de l'Ouest.

Le monde agricole devait-il être représenté sur cette édition 2016 ? “Nous nous sommes posé la question” reconnaît Gérard Renvoizé, le président de la Société des agriculteurs. “Mais après plusieurs réunions, nous avons décidé de nous montrer. La foire du Mans est l'une des dernières à réunir en une seule fois tous les concours départementaux.” Les présidents de syndicats de race ont beaucoup œuvré en coulisse et su convaincre les éleveurs. “Nous saluons sincèrement leur persévérance et remercions tous les éleveurs qui se déplacent malgré les difficultés.”La chambre d'Agriculture s'est-elle aussi interrogée avant de confirmer sa présence. “La foire est un moment idéal de rencontre avec les Sarthois, y compris pour parler de la crise et l'expliquer”souligne Isabelle Leballeur. Quid des revendications ? “Les responsables agricoles et les présidents de race savent que les élus seront-là. Il faudra contenir et ce sera notre rôle.”


Les consommateurs, clé de l'emploi


Par sa présence, la Chambre souhaite toucher les consommateurs. “Plus que jamais nos emplois sont dans vos assiettes. L'acte d'acheter français ou local est important” précise Isabelle Leballeur. “En Sarthe, l'agriculture et l'agroalimentaire induisent 22 000 emplois. Si ce pan-là de l’économie ne va pas bien demain, les conséquences seraient immédiates.” Une animation à la manière du jeu de l'oie et un parcours ludique seront proposés afin de sensibiliser le public à la question. Quant aux élèves du lycée Sainte-Catherine, ils cuisineront comme l'an passé les produits sarthois proposés à la dégustation.

Premier concours Porc Blanc de l'Ouest


Avec 230 exposants et 1000 animaux, l'espace agricole affiche complet. Les trois races laitières, Prim'Holstein, Normande et Montbéliarde, comptent 193 bovins inscrits. Les chevaux, ânes et poneys, 148. “Nous sommes sur des chiffres stables par rapport à l'an passé” indique Joël Bouchet, commissaire général au concours départemental de la foire du Mans. Même régularité pour les races à viande : 99 Charolaises, 35 Rouges des Prés, 57 Limousines, 31 Blondes d'Aquitaine et 27 Saosnoises. L'élevage ovin sera représenté à hauteur de 56 animaux et l'aviculture exposera plus de 200 volailles. La nouveauté cette année, c'est l’organisation du premier concours départemental Porc Blanc de l'Ouest avec trois participants.

Nathalie Barbe




Nathalie Barbe

Voir plus

Le journal
10 juillet 2020 - N° 28
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche