Publié le
Jeudi 25 juin 2020

Case de maternité liberté  : des truies au top

Des truies sont libres en maternité dans les stations expérimentales des chambres d’agriculture (Guernévez et Crécom depuis cette année) et celle des Pays de la Loire, aux Trinottières.
Des truies sont libres en maternité dans les stations expérimentales des chambres d’agriculture (Guernévez et Crécom depuis cette année) et celle des Pays de la Loire, aux Trinottières.
Article réservé aux abonnés

Cinq éleveurs utilisateurs de cases maternité liberté, quatre naisseurs engraisseurs et un responsable de maternité collective, ont été enquêtés par la chambre régionale d’agriculture de Bretagne en 2018. Malgré un surcoût d’environ 1 300 euros par place, ces cases représentent pour les élevages un pari sur l’avenir.

Aucun standard européen n’existe pour le moment au niveau réglementaire concernant les cases maternité liberté en production porcine, sauf en production biologique. Mais pour les éleveurs enquêtés par la chambre régionale bretonne, la case liberté a constitué l’opportunité de moderniser leurs maternités. A l'origine, quatre d'entre eux envisageaient de construire du neuf ou de rénover leur bâtiment avec case bloquée.

Ils motivent leur choix par diverses raisons : image de l’élevage et commercialisation des porcs charcutiers, bien-être des truies et...

Article paru dans "L'Avenir Agricole" du 26 juin 2020 - N° 26
(Version numérique 1,90 €)
(Profitez de tous les avantages abonnés)
Déjà abonné ?Se connecter
Le journal
10 juillet 2020 - N° 28
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche