Publié le
Vendredi 5 septembre 2014

C’est parti pour la 78e Foire du  Mans !

Héritier des comices agricoles d’antan, c’est le rendez-vous incontournable de la rentrée. Jusqu’au 15  septembre, la foire du  Mans fait la part belle à l’agriculture sarthoise dans l’écrin du parc des expositions.

"L’agriculture, c’est l’ADN de la foire du Mans !” s’exclame Julien Raimbault, le directeur du parc des expositions. “En 1976, lorsqu’elle n’était pas représentée, la foire a perdu 40 000 visiteurs ! C’est dire si c’est un ingrédient majeur.” Cet “événement unique”, qui rassemble tous les concours agricoles départementaux, scelle le grand retour des moutons sur la foire. “Signe d’une relance de l’activité ovine dans le département” souligne avec plaisir Gérard Renvoizé, le président de la Société des agriculteurs. Cent quarante animaux seront ainsi rassemblés dans l’espace ovin. Et retenez bien cette date : le samedi 13  septembre se déroulera le National ovin, race Bleu du Maine. Autre nouveauté cette année : la présence de la Jersiaise, “une vache qui plaît aux enfants car elle est de petite taille” et la Brune des Alpes. Pour la première fois aussi une animation avec un robot de traite est programmée sur les quatre jours. Poneys, ânes, percherons, vaches, moutons, lapins et volaille : l’espace agricole accueillera au total 1 000 animaux.="text-align:>

De la ferme à l’assiette


De son côté, la chambre d’Agriculture valorisera le savoir-faire local autour d’une animation intitulée “En Sarthe, de nos agricultures à vos assiettes”. Une manière d’inviter les consommateurs autour de sa table et de leur expliquer comment les agriculteurs travaillent dans le département. En s’appuyant sur l’exemple de la filière volaille et ses trois segments - Label, Bio et Fermier - la Chambre illustrera le cheminement du produit. De l’élevage à la transformation. “Venez, regardez et consommez les produits sarthois” lance Isabelle Leballeur, membre de la chambre d’agriculture, à l’adresse des futurs visiteurs. “Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise agriculture. On est capable de produire pour tous, avec une qualité irréprochable.” Un jeu interactif présentera la diversité des productions agricoles sarthoises. Enfin, en partenariat avec le conseil général, les circuits courts seront mis à l’honneur. “Nous voulons booster l’approvisionnement des collectivités et restaurants scolaires en produits locaux” explique Isabelle Leballeur.


="text-align:>


Nathalie Barbe

="text-align:>


Pour en savoir plus


www.foiredumans.com

Nathalie Barbe

Voir plus

Le journal
7 août 2020 - N° 32
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche