Publié le
Vendredi 8 mars 2013

Bain de foule à Paris, pour les Blondes

Retour positif pour les éleveurs de Blondes d'Aquitaine, par la voix du président du syndicat mayennais Gérard­ Barbier : “Le Salon a été très chargé en visiteurs. C'était impressionnant. Les gens ont posé beaucoup de questions. Des gens intéressés et intéressants. On sent qu'ils ont besoin de se rassurer.” Le changement de hall a été bien vécu. “Il était plus centré, ce qui nous permettait d'accéder plus facilement aux autres halls”. Du fait de la taille restreinte, il y a eu une rotation plus importante des effectifs de bovins (350 en permanence). Les éleveurs sont donc restés moins longtemps : de quoi alléger la charge de l'intendance (difficile à gérer pour 10 jours). Gérard Barbier estime avoir participé à un beau concours, ”une superbe présentation. Les classements ont été bien faits”, portant peu à contestation. Si le taureau vainqueur dominait le lot, les juges ont hésité pour la championne. “C'était plus ouvert pour les femelles”

Prochain rendez-vous : National à Baraqueville­, dans l'Aveyron. 


Prix de championnat mâle : Dior, Jean-Marc Daniau/Patrick Sazy (85). Championnat femelle : Déflorée, EARL Eric Sazy (82). Qualités­ bouchères mâles : Eté, Damien Blanc (81). Femelles : Claire, Gaec Cransac (81). Femelles de moins de 5 ans : 4- Déesse, Gaec Linay-Pottier (53). 5- Etoile, Christian Lormand (72). Mâles 2 à 3 ans : 2- Félix, EARL Barbier/EARL Leroy (53). Mâles de plus de 4 ans : 3- Bergerac, EARL Maulny (72).

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche