Publié le
Vendredi 9 août 2013

Aujourd'hui, le marché mondial du maïs est clair

"Aujourd'hui, le marché mondial du maïs est clairement baissier, sous l'influence des Etats-Unis, alors qu'en Europe, il est corrélé à celui du blé tendre” résume Lucille Lebrasini, analyste des marchés pour Offre & Demande Agricole. “En France, les premiers blés rentrés à La Pallice étaient faibles en protéines mais les blés récoltés nord de la Loire présentent des taux de protéines tout à fait corrects, voire même très bons. L'offre mondiale pourrait être dégradée à cause des Etat-Unis (grains germés) et de la Russie (blés panifiables un peu faibles)”. L'autre fait marquant de ce début de campagne est la forte demande chinoise en blés meuniers. “Ce pays pourrait en importer 8 à 10 millions de tonnes, voire 15 Mt, car leurs statistiques officielles ne sont pas très lisibles” poursuit l'analyste d'ODA. “Avec des stocks mondiaux de blé tendre en fort repli sur la campagne 2012/13, les principaux exportateurs ont peu de marge de manœuvre sur la campagne à venir” explique de son côté Sébastien Techer, consultant de marché chez Agritel. “La Russie­ devrait finalement produire cette année autour de 49 Mt de blé tendre, contre 52 Mt prévu initialement, et 37,7 Mt en 2012/13. Malgré cette hausse de production, le pays va tenter de reconstruire ses stocks, après les avoir beaucoup sollicités”.

Voir plus

Le journal
30 octobre 2020 - N° 44
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche