Publié le
Vendredi 4 octobre 2013

Aprochim devra respecter les normes

Le 2 octobre, le Président du Tribunal de grande instance de Laval a condamné l'usine Aprochim à respecter les conditions de son arrêté de fonctionnement dans les 3 mois, sous astreinte de 20 000 € par infraction constatée et à payer à l’association Entre Taude et Bellebranche une indemnité de 2 000 €. Le 4 juillet, l'association et des riverains avaient assigné cette société en référé. Entre Taude et Bellebranche dénonce "une carence de l’Etat" et s'inquiète puisque "la sous-préfète nous a expliqué qu’aucune décision ne serait prise lors de la prochaine Clis et du prochain Coderst".

Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche