Publié le
Vendredi 23 octobre 2015

Agriculture connectée Quel tempo ?

Agriculture connectée
Quel tempo ?
A force de dire que la révolution numérique, c’est l’avenir, on finit par la vivre ! On peut placer l’agriculture connectée dans un grand dossier, de l’ordre de la mécanisation après-guerre. On parle de dématérialisation des données, d’accélération de transmission d’information. Mais cela se décline en une multitude de sous-dossiers. Il y a Internet et il y a les outils issus des nouvelles technologies utilisant les satellites, les programmes informatiques. Et pour chacun, des capacités sans cesse améliorées.
Ces nouvelles technologies installées, on ne reviendra pas en arrière. Cela ne signifie pas pour autant que l’on fait table rase du passé. Un retraité remarquait auprès de la MSA qui lui envoie ses courriers par e-mail qu’il subsiste encore des zones blanches non connectées. Et un président de Cuma raconte qu’il a renoncé au logiciel de réservation parce que “les gars préfèrent encore le téléphone”. Le tempo technologique s’accélère mais il doit composer avec celui des hommes et des (infra) structures.

Rémi Hagel

Voir plus

Le journal
29 mai 2020 - N° 22
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche