Publié le
Vendredi 20 mai 2016

“La France joue un rôle moteur à Bruxelles pour la filière forêt - bois”

“Les Etats membres de l’Union, auxquels incombe la responsabilité de conduire localement des actions en faveur de la filière forêt - bois en respect de la législation de l’UE, ont tout intérêt à marcher dans le même sens”, insiste-t-elle. “Si la Commission ne décide pas pour eux depuis Bruxelles, elle met à leur disposition un certain nombre d’outils. Des outils politiques, tels que la “Stratégie pour les forêts et le secteur forestier”, qui souligne le rôle crucial que jouent les forêts dans la transition structurelle de nos sociétés vers des bioéconomies.”


La Cop21, un coup de projecteur utile



“Les campagnes de sensibilisation aux problèmes environnementaux placent le bois parmi les matériaux les plus vertueux, et des bénéfices économiques tirés par les pays qui vivent de la multifonctionnalité du bois. Ainsi, la Cop21 a dernièrement contribué à rapprocher les points de vue des Européens sur le sujet, et invité les sociétés les plus éloignées du bois à s’interroger sur les atouts de leurs propres forêts”, conclut Maria Gafo Gomez-Zamalloa. Mieux communiquer sur le potentiel économique de la forêt est un défi prioritaire pour l’Union européenne.



Voir plus

Le journal
18 décembre 2020 - N° 51 - Notre dernier numéro
Actualités
Flash Infos
Agenda
Annonces
Recherche